Les biotechs à la Bourse de Paris

Les biotechs bénéficient depuis quelques années d’un intérêt croissant de la part des investisseurs. L’engouement que suscitent ces start-ups du secteur de la santé est de plus en plus fort. Ils s’accompagnent de performances boursières exceptionnelles et de perspectives de création de valeur hors-norme. Cela positionne les biotechnologies comme le premier secteur de la Bourse de Paris en nombre de sociétés cotées aujourd’hui. Voici un tour d’horizon pour découvrir les biotechnologies à la Bourse de Paris.

La biotech : qu’est-ce que c’est ?

On désigne par biotechnologie ou biotech, l’ensemble des recherches scientifiques, des technologies et des applications liées à l’être vivant. C’est la présence du terme « bio » qui fait de la biotechnologie, un domaine de l’ingénierie du vivant. Elle emploie nombreux procédés notamment le génie génétique et son but est de modifier des êtres vivants pour fabriquer des composés biologiques ou chimiques.

La biotech s’occupe ainsi du développement de nouveaux traitements pharmaceutiques, de l’oncologie, des recherches génétiques ou génomiques, de la physique chimie du vivant et des modélisations. Il en ressort que les médicaments et protocoles élaborés par la biotechnologie tels que les vaccins, les protéines, les anticorps monoclonaux visent généralement des pathologies chroniques, lourdes.

Généralement, les traitements disponibles sont insuffisants ou inexistants. Le secteur de la santé est le principal champ d’application de la biotechnologie. On observe également l’application des innovations biotechnologiques à l’agronomie ou la production d’énergie, aux biocarburants, à l’industrie, pour en citer les principaux exemples.

Le marché des biotechs à la Bourse de Paris

La crise de 2008 a vu monter considérablement les cours et des vagues d’introduction en Bourse de grande ampleur dans le secteur des biotechs. En effet, de 10 biotechs cotées à Paris, le secteur est passé aujourd’hui à 38. Ces investissements ne sont pas restés sans rapporter beaucoup d’argents suivis des cours parfois multipliés par 20, parfois plus. C’est le cas par exemple de Sartorius Stedim Biotech qui a connu un cours de Bourse multiplié par 28 depuis février 2010. Aussi, avons-nous Eurofins Scientific dont le cours a été multiplié par 24 sur 10 ans.

Vous voyez, par exemple, le cours de Bourse de Eurofins Scientific depuis 1998. On pourra dire que cela aura été un bon investissement pour ceux qui ont placer leur argent en Bourse dans cette entreprise.

Plusieurs facteurs sont à la base de cette croissance fulgurante. Il s’agit des innovations, des biotechnologies industrielles et des progrès médicaux et scientifiques entre autres. En effet, on observe de grandes innovations dans les domaines de la cancérologie, des prothèses et de l’immunologie. Aussi, certains géants de l’industrie pharmaceutique qui n’arrivent plus à renouveler seuls, leurs portefeuilles de projets et produits ont besoin des innovations. C’est le cas de Pfizer, Sanofi, etc.

L’autre raison de la forte croissance réside dans le fait que depuis une vingtaine d’années, la France a mis en place une politique incitative qui pousse les chercheurs à créer des startups par le biais de nombreux dispositifs avantageux. Sur ce, avec la réforme du statut du chercheur, le crédit impôt-recherche, les investissements de la BPI et les fonds d’amorçage, on assiste à un développement du secteur.

Les avantages à investir dans une Biotech

Les Biotechs symbolisent à elles seules, l’avancée de la science et son application concrète dans notre monde. Dès lors, elles séduisent les investisseurs grâce à leur centre d’intervention orienté sur des thématiques porteuses. On estime que les biotechs appartiennent à un secteur où la demande structurelle est très forte. Sur ce, dans la mesure où elles rencontrent des réussites de leur projet, elles dégageront des bénéfices inestimables.

Cependant, en dépit des bénéfices qu’elles génèrent, les biotechs sont considérées comme un secteur risqué et hautement spéculatif. Ce sont des sociétés caractérisées souvent par un fort cash burn ou des enjeux d’investissement. Pour ce faire, il est important de savoir investir. À cet effet, il existe plusieurs moyens d’investir judicieusement dans une biotech. On peut investir directement avec des titres vifs, des comptes titres, soit avec des fonds spécialisés, à loger dans son PEA ou son PEA-PME par exemple. C’est un moyen de profiter des avantages fiscaux de ces enveloppes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *